Inscription entreprises

Inscription

Pas encore de compte ? Pré-inscrivez-vous !
Un conseiller vous contactera pour valider votre inscription avec vous dans les 48 heures.

Faites connaissance et rapprochez-vous de vos clientes et prospects, d'une manière différente et conviviale :

Devenez le parrain de soirées de nos membres en participant aux soirées LADIES HOUR.
Louez un espace publicitaire en tant que «parrain» de notre site féminin.
Devenez membre de LADIES HOUR, en vous abonnant au site en tant que partenaire.

CIBLEZ, CHOISISSEZ, COMMUNIQUEZ : GAGNEZ du temps.

Selon l'Ipsos, plus de 50% des femmes gèrent l'argent du couple et 80% exercent leur influence sur les décisions d'achats dans le foyer.

Faites des nouvelles rencontres amicales sur notre site 100% féminin.

Répondez aux propositions de sorties organisées près de chez vous par Ladies Hour.

Restez en contact avec vos amies à travers notre plateforme, grâce à votre compte membre.

Je m'inscris

Le 1er site de sortie entre amies

Mettez vous à l'heure des ladies sur ladieshours.com

L'Inscription est gratuite car l'amitié n’a pas de prix !

LA MAGIE DE NOËL, et le reste…!

Posté par le 15 novembre 2013, dans la catégorie | 5 Commentaires

LA MAGIE DE NOËL, et le reste…!   Chaque année lorsque novembre est là, les pensées d’un grand nombre de personnes se tournent vers Noël. Nous devenons plus observateurs : les guirlandes lumineuses sont installées ou […]

LA MAGIE DE NOËL, et le reste…!

 

Chaque année lorsque novembre est là, les pensées d’un grand nombre de personnes se tournent vers Noël. Nous devenons plus observateurs : les guirlandes lumineuses sont installées ou en cours de mise en place, les vitrines commencent à se parer d’or, de rouge et de vert…

Noël, cette période unique, où l’air même est mystérieusement chargé de quelque chose d’indéfinissable, de subtil, et de presque…magique.index

On lui associe généralement l’arrivée de la neige, l’odeur des sapins, l’air de fête qui plane sur les rues illuminées dans lesquelles une foule de passants chargés de paquets de toutes formes et de toutes couleurs vaquent à leurs emplettes.

Rudolph, le petit renne au nez rouge, les guirlandes, les arbres décorés, le gui, les échanges de souhaits, la musique et les chants de Noël, les marrons grillés, ainsi que le Père Noël sont autant de symboles qui apportent un sentiment de douce chaleur.

J’ai reçu de nombreux messages me demandant de faire un petit papier sur Noël. Cette fête si particulière qui vous apporte joie mais aussi parfois angoisse.si beaucoup considèrent Noël comme l’une des plus belles période de l’année, vous avez été quelques unes à me parler de vos appréhensions! On est entre amies, alors crevons l’abcès!

Je me suis tout d’abord demandé comment parler de cette fête en répondant aussi à ces messages un peu plus pessimistes. Face à cet exercice délicat, j’ai opté pour associer les deux côtés, et vous donner finalement mon sentiment le plus sincèrement du monde, ainsi que quelques conseils personnels et recueillis au cours de ma petite investigation ! Merci à toutes celles qui se sont prêtées au jeu des questions réponses.

Noël, un rêve d’enfant

images4Si vous fouillez dans votre mémoire, vous vous rappellerez très certainement pour la plupart d’entre vous, combien notre excitation augmentait les jours précédant le 24 et atteignait son paroxysme le soir de Noël ! Combien notre nervosité croissait à chaque minute qui passait. Le père noël passera t il ? Recevrons-nous les cadeaux choisis et tant espérés ?

 Après avoir été au lit: la difficulté à s’endormir, l’impatience d’arriver au matin afin de découvrir ce que le « Père Noël » avait apporté…

Aujourd’hui on est adulte, on a d’autres priorités : s’affairer en cuisine, s’occuper des invités, surveiller la dinde, et tenter de convaincre (aidée d’une coupe de champagne) un de ces messieurs d’enfiler le costume de père noël pour éblouir les plus petits.

Les enfants sont avec les cousins, dans leurs beaux atours (ce ne dure pas longtemps!), ils ont fait un bisou à tout le monde même à tata Ursule avec son menton qui pique et au fil des heures, ils sont parfois un peu (beaucoup ?) pénibles ! En meute ils sont terrifiants, passent leur temps à tester nos nerfs, quand ils ne sont pas sous la table à fomenter je ne sais quel forfait!..

Mais rappelons nous que nous aussi nous avons eut leur âge, et tentons d’être un peu plus patients (juste un peu!), un peu moins regardants ce soir là , après tout c’est leur fête!  et puis pourquoi ne pas chiper un peu de magie dans leur regard ! Vous verrez ça marche !

Solidarité de noël

index333Noël est considéré par la plupart comme étant une des plus belles périodes de l’année, celle où les valeurs de partage et de don sont les plus fortes.

C’est une période propice à la solidarité, nous sommes souvent sollicités par des associations, distributions de colis , banques alimentaires… Par ces actions de proximité, on se sent aussi plus proches les uns des autres.

Plusieurs voient Noël comme une fête de famille et de chaleur humaine. Mais  tous, quels que soient sa croyance ou ses opinions, voient dans cette fête, un moment de tolérance, de paix et de fraternité.

Pourquoi ne pas faire les premiers pas afin de régler un conflit mineur avec un de vos proches? Pourquoi ne pas renouer contact avec quelqu’un que la vie a éloigné de vous? Pourquoi ne pas être plus ouvert aux différences dans votre famille, votre entourage?
Que pensez-vous de la tradition qui place une assiette vide à la table pour le visiteur de dernière minute…..
Est-ce l’esprit d’amitié ainsi que les sentiments généreux qui se manifestent durant cette période que l’on a coutume d’appeler l’esprit de Noël?

A Noël, la famille c’est l’angoisse ?

77

On peut parfois avoir de bonnes raisons d’appréhender avec angoisse les réunions de famille de fin d’année, en particulier quand l’ambiance s’y annonce pesante. Qu’il s’agisse des remarques perfides de votre belle-mère (elles ne sont pas toutes comme cela Dieu merci !;-) ), du tonton un peu lourd « alors le boulot?ah c’est vrai t’es au chômage! et l’amour? toujours pas casée , roooh une belle poulette comme toi, kesketufou! vous les jeun’s vous faites peur aux hommes avec vos idées d’indépendance » Sic…,  ou des ricanements niais de cousin Marcel…

Cette année pourrait être l’occasion de décider que ça se passera différemment : changer notre attitude, se montrer plus positive devant ce rituel : la bonne  humeur, vous verrez c’est contagieux !

C’est à ce prix que l’on retrouve la confiance en soi pour ne plus traîner les pieds pour aller au réveillon familial .Accepter une fois dans l’année de jouer le jeu de la famille , d’être capable au moins le temps d’une fête, de montrer que l’on accepte de faire partie du clan, même si ce n’est pas le cas toute l’année.

Et pour les inévitables tracasseries d’organisation : familles nombreuses, recomposées, belles familles : Noël ca se passe où ? Soit mettez en place une rotation : chaque année on change de crèmerie, soit cela n’est pas possible et rien n’empêche de le célébrer trois jours avant ou deux jours après avec ceux qui n’étaient pas là. Ce qui compte c’est moins la date que l’émotion qu’une telle occasion procure.

Si c’est vous qui recevez, il y aura inévitablement beaucoup de choses à préparer. On se retrouve vite surchargé et on éprouve alors la sensation désagréable d’être écrasé par un trop plein de responsabilités. Il faut donc se fixer un programme des choses essentielles et déléguer des missions autour de soi. La course folle des préparatifs ne doit pas devenir une épreuve de marathon. Pourquoi devriez-vous tout faire vous-même ?

Inventer sa fête de Noël

images456Pour certains, les jours qui précèdent et suivent Noël sont une grande période de mélancolie, voire même d’angoisse et d’appréhension. Peut être parce que  fantasme n’est pas réalité ! Tout doit être parfait et beau, la vaisselle doit étinceler, le ménage fait, la table dressée…cela peut induire une pression, d’où parfois certains témoignages de femmes qui me confient que le dernier noël est devenu le théâtre de querelles et de disputes familiales.


Noël n’est pas une image d’Epinal, Il  sera ce que vous voulez qu’il soit, et non plus ce que les autres en attendent ! Si vous êtes détendue, dans votre élément, il y plus de chances que votre entourage le soit aussi ! Une ambiance chaleureuse est mille fois plus importante qu’une magnifique table suivie d’un repas parfait mais ou votre visage reflètera votre tension intérieure !

Et si ce soir là, la dinde est brûlée ou trop sèche (prévoyez déjà de la sauce toute prête !!) ou que vous avez zappé une ligne sur la liste de courses, dites vous que ce n’est pas si grave, que le plus important est de profiter de ce moment là maintenant (vous vous en voudrez demain ou un autre jour ! 😉 )

Le maître mot : la tolérance, accepter que tous ne voient pas la même chose dans cette fête !A chacun sa fête, a chacun la liberté de la customiser, d’inventer sa propre tradition familiale.

Je me souviens de cette amie qui était d’origine Bretonne et qui a  décidé que  dorénavant pour rendre hommage à sa grand-mère, elle mitonnerait non pas une dinde mais  une cotriade (genre de bouillabaisse), ou cette amoureuse de la Provence qui confectionne chaque 24 décembre les  fameux 13 desserts, même si elle habite dans le Doubs, ou encore cette copine irlandaise mariée à un nancéien qui nous accueillit un 24 décembre avec chaleur au son des musique de son pays autour d’un bar à soupe à personnaliser avec croutons, lardons, graines, cubes de fromage, avec  Guinness et bières de noël  à l’apéro…et un sapin de noël fabriqué avec  des cintres en métal et des rubans!

J’aime à me répéter qu’à la période de noël, exceptionnellement j’ai le droit de réaliser une décoration un peu kitsch, un peu « too much », parce que  lorsque j’entre chez moi le soir cela me donne sourire, que cela rend heureux mes enfants même si certaines années on a un peu eu l’impression de vivre dans un œuf Fabergé ! Notre tradition à nous c’est que le 1er dimanche de l’avant nous décorons notre sapin, au son d’un CD de chants de noël, et notre goûter se compose invariablement d’un chocolat chaud-chantilly et de la tarte au sucre que nous avons pétri ensemble le matin !cela  fait un peu publicité pour une célèbre marque de chocolats , mais on ne manquerait cela pour rien au monde !

Quand Noël est douloureux

Noël peut aussi être le souvenir d’un événement triste comme une disparition, un accident ou tout ce qui bouleverse la vie de manière dramatique. Chaque année, l’arrivée du 25 décembre devient donc un double calvaire puisqu’il faut tenir compte de sa propre douleur et, en même temps, de la joie collective suscitée par les fêtes.

Et tentez de suivre ce conseil : il convient de « s’astreindre au bonheur », en se forçant à reconnaître que tout n’est pas si noir. Ouvrir son cœur au bonheur des autres est un moyen d’en recevoir un peu soi-même. C’est aussi cela Noël.

Prenez le temps…de Noël!

Nous en avons tellement peu dans nos vies bousculées :je dit souvent que je joue au Tétris dans ma vie, je m’efforce de caser des tas de images99choses dans une journée qui ne contient que24 heures , mais comme le disait ma sage grand-mère : « quand ça veut pas rentrer, ça rentre pas, même en forçant ! » …

Sachons reconnaitre le moment ou l’on peut dire STOP ; là je prend 5 minutes, 1 heure, ½ journée  selon ses possibilités, rien que pour moi !et ne pas culpabiliser ! 

N’aviez vous vraiment pas le temps de prendre ce café avec cette amie … ? Accordez vous ces quelques minutes/heures, pour repartir du bon pied, détendue et plus énergique et motivée !

La première amie que voua avez, c’est vous-même, sachez la reconnaitre, apprécier ses qualités, la juger moins sévèrement, et écouter sa petite voix de temps en temps!

RÉCAPITULONS :

Conseil numéro un : regarder la fête à travers les yeux d’un enfant (le notre ou celui qu’on a été)

Conseil numéro deux : essayer de s’ouvrir aux autres, et …sourire ! (devant une publicité un peu kitch, devant une vitrine, en savourant un chocolat, en marchant seule ! )

Conseil n° trois: prendre ce qu’il y a à prendre au moment ou il est à prendre (le jour J : PRO-FI-TEZ !) un joli moment dont on n’a pas profité est perdu, il ne reviendra plus !

Conseil numéro quatre : fabriquez votre noël à vous !

Conseil n° cinq : c’est le moment de faire la trêve* de noël : avec vous-même (épargnez vous, tentez de passer de bons moments au court de cette période en évitant la course effrénée jusqu’ au 25 : ce qui est pris est pris ! La trêve avec votre entourage aussi…

indexpp

Finalement si c’était un peu tout cela, la magie de noël : notre capacité à recevoir : joie, lumière, décorations, donner un peu de soi, ressentir de la gratitude, créer le noël de ses rêves,  accepter sa famille telle qu’elle est, prendre un peu de temps pour apprécier, être bienveillant envers soi même et l’être aussi envers autrui, avoir le droit de retomber un peu en enfance, …

A toutes je vous souhaite une très belle période d' »Avent noël »!

Le bonheur est souvent la seule chose qu’on puisse donner sans l’avoir et c’est en le donnant qu’on l’acquiert.

Voltaire

 

*La Trêve de Noël est un terme utilisé pour décrire plusieurs et brefs cessez-le feu non officiels qui ont eu lieu pendant le temps de Noël  et le Réveillon de Noël  entre les troupes allemandes, britanniques et françaises dans les tranchées lors de la Première Guerre Mondiale , en particulier celles entre les troupes britanniques et allemandes stationnées le long du front de l’Ouest en 1914, et dans une moindre mesure en 1915 . En 1915, il y eut une trêve de Noël similaire entre les troupes allemandes et françaises. En 1915 et 1916, une trêve eut aussi lieu à Pâques sur le front de l’Est. 

Christelle
C'est très juste ce que tu as écrit, perso, les fêtes je les redoute parceque je n'ai pas les moyens de gâter mes proches comme je le voudrais, donc j'angoisse... et cette année c'est encore pire ...
Je vais essayer de mettre tes conseils en application .. merci pour cela bizz
Lea
Merci pour les conseils, j'ai l'impression que tu parles de moi avec ma belle famille! c'est l'horreur...des chamailleries sans cesse. et je suis comme toi Christelle je suis sans emploi actuellement....je pensais faire des choses moi même: pas trop chères genre des biscuits de noel bien emballées ou du pain d'épice ou un chutney, !depuis que je bosse plus je cuisine je regarde toutes les emissions culinaires alors qu'avant je n'aimait pas! bizou
Murielle
coucou les filles! courage on est là! Léa tu as l'air d'avoir de bonnes idées, ça te dirais de nous écrire un petit article sur cadeaux noel petits budgets? je suis sûre que ça peut intéresser du monde! :-) Gros bisous
Lea
ouaip! je vais cogitationner et vous pondre des p'tites idées pas chères et toutes mimi pleines d'esprit de noël, qui font pas cheap du tout, je fait ca depuis 2 ans à noël et on me réclame tous les ans les mêmes choses, top!bisoubisous
AUDETTE5408
C'est vrai que les fêtes se passent un peu comme ca...la famille un peu lourdingue..mais bon on laisse de coté tout ca pour faire la fête et en profiter pour manger des bonnes choses et surtout partager ce moment avec mes enfants est quelquechose d'unique quand on voit qu'ils se contentent de peu..de la magie dans les yeux..BON NOEL A TOUTES...

Laisser un commentaire

Vous devez être connectée pour poster un commentaire.